Le plus important complexe archéologique de la Sardaigne: Nuraghe de Barumini

Nuraghe of Barumini North side

Le plus important complexe archéologique de la Sardaigne c’est “Su Nuraxi” de Barumini. Ce n’est pas un cas qu’il est l’endroit touristique le plus visité dans l’île. L’imposant château protohistorique, bâti il y a 3500 ans, laisse émerveillés les visiteurs qui arrivent jusqu’ici. Le nuraghe était un monument de pierre et il avait des tours hautes plus de 20 mètres.

 

C’est la construction typique de la Sardaigne, il n’y a rien de pareil dans les autres pays. On ne sait pas bien qu’elle était leur exacte fonctio : probablement il s’agissait des forteresses où vivaient à l’époque les autorités de la communauté, mais on ne peut pas exclure que pendant les siècles ils avaient utilisé ces endroits comme un lieu de culte.


Barumini se trouve dans la zone qui s’appelle “Marmilla“ (mamelle) qui indiquait soit la fertilité de ce lieu, soit le profil du paysage riche de collines. Depuis le 1997, le complexe archéologique de Barumini fait partie du Patrimoine Universel de l’Unesco et il est le mieux conservé entre les autres nuraghes de la Sardaigne. Il fut le premier nuraghe qu’on a étudié avec des méthodes scientifiques par l’archéologue Giovanni Lilliu, entre les années 1950 et 1957. Ils avaient commencés à déterrer le monument après qu’un orage avait mis au jour des grosses pierres et des objectes en céramique en ce lieu qui était jusqu’alors une simple colline comme les autres.


“Su Nuraxi” fut habité presque régulièrement, à peu près 2000 ans (1500 a. J.C.- 600 d. J.C.) Le type de pierre utilisé le plus c’est du basalte, une pierre volcanique qui venait de l’haut plateau de “La Giara”, transportait jusqu’ici avec des charrues à bœufs. La tour centrale fut la première à être bâtie : elle est haute 18 m. et constituée par trois chambres l’une sur l’autre, couverte avec une spectaculaire voûte “à tholos” c’est-à-dire une sorte de coupole crée par la superposition de rangées concentriques de pierres. Après la première tour ils avaient bâti quatre tours mineures reliées par puissantes murailles qui forment un majestueux bastion. Enfin, tout autour de la forteresse fut bâtie une ligne de murailles avec sept tours.

 

Ce qui pourrait aujourd’hui ressembler à un village unique que cerne la forteresse, en réalité c’est un ensemble de tous petits villages édifiés pendant des époques différentes.

 

pourrait ressembler à un village unique que cerne la forteresse, en réalité c’est un ensemble de tous petits villages édifiés pendant des époques différentes.


Entre les endroits à l’extérieure de la forteresse, c’est très intéressant le siège du Conseil qui logeait les réunions des anciens de la communauté quand ils devaient prendre des importantes décisions. Barumini Middle Tower A l’intérieur de cette pièce on a trouvé aussi un petit autel qui avait lui-même la forme d’un nuraghe (aujourd’hui se trouve dans le muséum archéologique de Cagliari). Cet autel appartient à une époque dans laquelle le nuraghe n’était plus habité et il témoigne d’un culte qui vénérait le glorieux passé de la civilisation sarde.


Pas très loin de “Su Nuraxi”, Barumini a un autre nuraghe. Il se trouve dans les fondations de “Casa Zapata”, une ancienne résidence nobiliaire espagnole. Ce nuraghe avait trois tours, un extraordinaire réseau de pièces, des couloirs, des passages étroits, des petites cours et des murailles. Après 16 ans de travaux, “Casa Zapata” a devenu une sorte de machine pour voyager dans le temps. On entre dans une maison du XVI siècle et après quelques pas on se plonge en arrière de 3000 ans.

 

En marchant sur les plaques de verre qui forment le carrelage de la maison on voit en bas les restes de ce nuraghe qui appartenait à l’Age du Bronze. Vous avez ainsi la possibilité de voir de l’haut les restes d’un nuraghe. Il n’y a pas d’autres lieux en Sardaigne où vous pouvez avoir la même opportunité.

 

La Giara
A quelques kilomètres de Barumini, vers le nord, nous trouvons “La Giara”, un haut plateau d’origine volcanique recouvert de bois et avec deux marécages (is paulis) à l’intérieur. Cette zone est caractérisée par la présence de chevaux sauvages, c’est une ancienne race qui vit seulement dans cette partie de la Sardaigne. Il n‘ y a pas d’autres zones dans toute l’Europe où il y a des troupeaux sauvages de chevaux libres. Jusqu’aux années Trente, ces chevaux étaient utilisés pour le battage du blé. Une fois par an, ces chevaux venaient réunis e envoyés vers les pays environnant “La Giara” à travers les “Scalas”, les raides couloirs entre les roches qui mettaient en communication le plateau avec les villages voisins. Après la récolte du blé les chevaux venaient reconduits sur “La Giara” et là ils étaient libérés.

  1. Détails de la visite:

Pourquoi voudriez-vous choisir une visite guidée de Barumini avec nous?

 

Parce qu’on vous offre une visite guidée en Français, avec un expert d’histoire sarde. Vous découvrirez tout ce qui concerne ce site de l’âge du Bronze en Sardaigne.

 


Durée : 3 h


Transfert de Cagliari : à la demande

Sites Amis
Baunner Udicon
Bunner Comemai
Bunner Sardinia4work


© 2013 Inside Sardinia 2014 - Powered by Shardan78